La recette de projet Internet, une étape essentielle

Votre projet (Internet, e-commerce) est lancé depuis quelques temps, vous êtes mobilisé depuis le début et vous êtes en retard sur le planning initial. Et pourtant, il ne faut pas utiliser la recette comme « variable d’ajustement ».

Qu’est que la recette projet ?

La recette, c’est la vérification de l’ensemble de votre site: Le projet livré correspond-il à ce qui a été commandé ?

Nous avons travaillé sur le cahier des charges de votre site Web, puis nous avons choisi le prestataire technique pour la réalisation.

A la fin de son travail, votre prestataire effectue la livraison des éléments constituant votre site.

Vous allez pouvoir vérifier que tout ce qui a été prévu est bien présent, et fonctionne correctement : c’est la recette de votre projet Internet.

Vérifiez tout, n’hésitez pas à faire des erreurs: vos futurs visiteurs en feront bien d’autres, il est préférable que vous ayez tout testé avant eux !

La recette, c’est utiliser l’ensemble du site à fond, sans scrupules ni faiblesse: c’est le dernier moment où votre prestataire peut encore rapidement intervenir.

Idéalement, ce travail doit être mené par les personnes qui devront ensuite gérer le sites (faire les mises à jours de contenus, de photos, lancer les campagnes promotionnelles, répondre aux clients, mettre en place les produits et les promotions…).

L’équipe marketing, webmestre, support clients, impliquez-les tous pour qu’ils soient à l’aise avec le site et que le lancement se passe au mieux.

Vous l’avez compris: la recette projet est un moment capital dans la vie de celui-ci.

(lire la définition de la recette projet sur Wikipedia)

Pourquoi la recette du projet Internet est-elle si importante ?

Cette étape de recette est capitale pour plusieurs raisons:

  1. La recette du projet permet de vérifier que l’ensemble du site fonctionne correctement,
  2. L’équipe technique est toujours mobilisée pour être réactive en suivant vos remarques,
  3. C’est l’occasion de former les personnes qui vont travailler sur votre site et de leur apprendre à maîtriser le back-office,
  4. C’est le moment de rôder toutes les opérations annexes liées au site,
  5. C’est l’acte final qui valide les engagements pris entre vous et le prestataire.

Si les points 1 et 2 sont évidents pour tous, le point 3 est capital: il faut prendre la recette comme étant la « répétition générale » de la future vie de votre site: tous les acteurs doivent être mobilisés, chacun doit se rôder à son futur rôle, et surtout apprendre à bien utiliser le site.

Au-delà de la partie technique, ce sont aussi les échanges entre les différents services (marketing, support client, logistique, comptabilité, DSI) qui doivent se mettre en place.

C’est un excellent moment pour tester le fonctionnement humain de l’organisation avec ce nouvel outil.

4. Rôder les opérations annexes:

Si vous avez un nouveau site de e-commerce, vous allez pouvoir valider toute la chaîne de traitement, votre logistique, la qualité de l’information délivrée à vos clients, votre réactivité en cas de problème de commande ou de livraison, les échanges avec le système d’information, les moyens de paiement, l’impact sur la comptabilité…

Un mot d’ordre: testez tout !

5. Valider les engagements pris avec le prestataire

Pour lui, c’est le jugement final (pour le moment) que vous portez sur son travail. N’oubliez pas que la validation de la recette doit déclencher la dernière échéance de paiement de ses services. Travaillez bien, testez tout. Et puisque le site fonctionne de la meilleure manière, dites-le lui.

Faire la recette du projet

Comment organiser la recette du site

Le prestataire qui a réalisé votre site Web a mené, de son côté, les tests internes permettant de valider que son travail a bien été réalisé.  Mais ces tests sont conduits par la personne même qui a effectué le travail. Donc, quelque soit sa concentration, il peut avoir été contraint par le temps de réduire certains contrôles (et il n’a pas eu envie de casser son bébé, c’est humain).

Par ailleurs, et c’est en particulier vrai pour les sites ecommerce, certaines étapes sont inter-dépendantes et il est pratiquement impossible de vérifier de bout en bout que l’ensemble de la chaîne de traitement fonctionne correctement avant la mise en recette du projet. Chaque fonction est bien vérifiée, mais la communication est-elle en place ?

Planning de la recette

Il est impératif de le prévoir… et de le tenir.

La recette du projet étant une tâche peu enviée, si vous ne bloquez pas à l’avance le planning des intervenants, le risque est grand de voir le délai s’allonger. Soyez rigoureux.

Le mieux est bien entendu de travailler à 100% sur la recette. Mais votre entreprise continue de tourner (c’est heureux), vous avec donc besoin d’organiser le temps de chacun. Gardez bien votre objectif de gérer la recette de manière efficace, c’est votre priorité.

Le cahier de recette

Pour mener la recette projet, il faut d’abord réaliser un Cahier de Recette.

Ce document peut être conçu par le client ou par le prestataire (et validé par le client). Il se base sur le cahier des charges et les spécifications techniques.

Le cahier de recette liste chaque étape, chaque fonction qui doit faire l’objet d’un contrôle.

Vous voyez qu’il est très simple d’utiliser un tableur pour réaliser ce document. L’important est de ne rien oublier…

Les personnes en charge du projet cochent à mesure l’avancement de leur travail directement sur le cahier de recette: à la fin de la journée, le point est rapidement fait.

La gestion des erreurs

Les erreurs détectées sont généralement classées en 3 catégories:

  1. Mineure (le site fonctionne, mais ce point doit être amélioré)
  2. Majeure (fonction secondaire qui fonctionne mal ou pas du tout)
  3. Bloquante (impossible de tester l’étape suivante)

La bonne catégorisation des erreurs facilitera encore les échanges avec le prestataire, en simplifiant son travail. Il pourra aller plus vite dans ses corrections, et de votre côté, vous resterez concentré sur l’essentiel.

Continuez à bien dialoguer avec votre prestataire pendant cette étape délicate. Il va choisir d’organiser son travail pour faciliter le vôtre.

Rendre la recette projet attractive

Il faut motiver les troupes !

Suivant la taille de votre entreprise, l’approche sera forcément à adapter, mais l’élément principal à mettre en avant est que cette période est une période très confortable pour prendre en mains le site: faire une erreur est précisément quelque chose de recherché.  Smiley OK

Le but n’est pas de tout casser, mais de tout vérifier. Remerciez chacun de son implication, valorisez l’importance (réelle) de ce travail. Laissez-leur le temps d’apprendre à manipuler ce nouvel outil pour qu’ils se sentent à l’aise (et sachez détecter les résistances).

Croyez-moi, refaire cinq ou dix fois le même test (par exemple le processus complet de passation d’une commande), est une tâche fastidieuse.

Insistez sur l’importance de cette étape qui leur permettra d’être à l’aise lorsque les premiers clients arriveront sur votre site, et la confiance que vous leur faites en les rendant responsables de la qualité de cette tâche.

Testez particulièrement les échanges de flux entre votre site et le reste de votre système d’informations: pour le moment, les retouches peuvent être rapides, c’est une opportunité à ne pas laisser passer.

Vérifiez bien les processus de publication, de validation de contenus: ne sont-ils pas trop lourds, êtes-vous assez réactifs ? Simplifiez-les pour gagner en efficacité.

Il ne s’agit que de paramétrage, mais c’est l’occasion de détecter les goulots d’étranglement qui peuvent alourdir le travail quotidien de chacun.

La recette du projet Web est un travail d'équipe

Ne pas raccourcir la recette projet

Depuis combien de temps ce projet Web ou e-commerce est-il lancé ? Les équipes sont fatiguées, et la recette n’est pas un travail gratifiant et pourtant il faut sérieusement se mobiliser.

C’est un constat, mais hélas la recette est souvent une « variable d’ajustement » pour un planning projet en perdition.

« Nous avions prévu 2 semaines pour faire la recette, mais avec le retard pris, nous avons réduit à 5 jours »

Aïe… la recette doit être menée avec rigueur. Si le temps manque, impliquer plus de personnes permettra certainement de détecter plus de problèmes en moins de temps, mais votre prestataire pourra-t-il répondre deux fois plus vite ?

Travaillez cet aspect avec lui, vérifiez qu’il continue à mobiliser ses ressources (et qu’il n’a pas commencé à travailler sur un autre projet que le vôtre).

Et puis si il y a du retard sur un projet, il faut être d’autant plus rigoureux pour vérifier que tout fonctionne bien, et que le travail a été fait proprement… car pour compenser un retard, certains peuvent avoir levé le pied sur les contrôles qualité.

Fêtons la réussite de notre projet Web

 Fêtez la réussite du projet

Combien de personnes ont travaillé à ce projet ? Deux  (vous et le prestataire freelance) ou plus de dix ?

Peu importe: chacun a travaillé, le projet est terminé, il faut fêter cette réussite: le travail continue dès demain matin, vous n’aurez pas le temps de remercier chacun (et de vous féliciter d’avoir mené cette tâche à bien).

Réservez un instant pour remercier, féliciter, échanger de manière libre sur cette belle aventure qui (croyez-vous) se termine. Un verre de jus d’orange ou un déjeuner chaleureux, vous saurez adapter cette occasion à la taille de votre projet.

Vos équipes ont accompli des tâches qui, souvent, dépassaient le cadre de leurs attributions: sachez leur montrer que vous êtes fiers d’eux.

Puisque le projet Web s’est bien terminé, vos relations avec ce prestataire vont se poursuivre, sur une base renouvelée de confiance pour les futures évolutions: je suis sûr que vous avez déjà des idées pour la prochaine étape…

Note de fin:

Nous n’avons pas parlé de VA (ou VABF), de VSR, de tests de non-régression, de tests de performance ou de tests utilisateurs pour ne pas alourdir cet article déjà copieux, contactez-moi pour en parler plus en détails.

Merci de nous faire part de vos commentaires et de vos expériences ci-dessous.


A propos

Ma mission est de vous aider à mener à bien votre projet Internet (site Web ou e-commerce), en vous accompagnant dans les étapes de réflexion et de mise en œuvre. J'aime les technologies, Internet, les machines et tout ce qu'on peut en exiger avec un peu d'imagination. Mais pendant mon activité en société de services, j'ai été surpris de voir à quel point certaines entreprises sont mal préparées à mener un projet Internet, à lancer un site e-commerce, peu préparées à dialoguer avec les agences Web. C'est pourquoi j'ai décidé de créer mon activité de consultant indépendant, pour partager mon expérience basée sur mon parcours, mon expérience sur de nombreux projets Internet de toutes tailles, réalisés pour des PME familiales ou de grands groupes internationaux. Pour apporter à de nouveaux projets mon savoir-faire et ma passion, accompagner ces entreprises dans la réussite de leur projet Internet. Mon profil Google+

Publié dans Conseil, Etapes d'un projet
Un commentaire sur “La recette de projet Internet, une étape essentielle
  1. olivier konan dit :

    j’ai beaucoup aimé les conseils que nous mettez à la disposition de tous. c’est très aimable de votre part

1 Pings/Trackback pour "La recette de projet Internet, une étape essentielle"
  1. […] La recette, c'est la vérification de l'ensemble de votre site: Le projet livré correspond-il à ce qui a été commandé ? Lisez comment gérer cette étape de votre projet.  […]